Une terrasse peut être une valeur ajoutée pour votre bien immobilier. Elle optimisera la surface habitable en apportant un peu plus de cachés à l’infrastructure et à l’architecture de la maison. Il est tout à fait possible d’aménager une terrasse sur votre terrain. Retour sur les bons à savoir en ce sens.

Les démarches administratives à faire

Aménager une terrasse dans votre jardin n’est pas exempt de quelques démarches administratives. En fonction de la superficie de votre infrastructure, vous allez peut-être devoir faire une demande de permis de construire. Mais si la terrasse faisait moins de 20 m2, une déclaration préalable de travaux suffirait. Et pour cause, la terrasse tendra à changer l’aspect extérieur de votre habitation.

Tant qu’à être à la mairie pour ce genre de démarche, autant vérifier également le genre de matériau éligible dans votre région selon le PLU pour la création de votre terrasse. Cela vous évitera non seulement les pénalités, mais aussi de refaire les travaux.

Et bien évidemment, règle de bon civisme oblige, vous devez avertir les voisins du début des travaux qui peuvent occasionner des bruits et les déranger. Respecter bien évidemment les horaires des travaux est de mise pour éviter les plaintes pour tapage. En règle générale, les travaux ne doivent pas débuter avant 8 heures du matin et doivent cesser à 6 heures du soir.

Une terrasse en bois : pratique et esthétique

Pour la création de votre terrasse, on conseille notamment le bois. C’est un matériau indémodable en matière d’aménagement extérieur. Les artisans et les professionnels peuvent vous proposer plusieurs essences de bois idéales pour une terrasse esthétique et durable.

Pour le comptable à Saint-Gilles et à Ixelles, la terrasse en bois est un choix évident pour les petits revenus. Et pour cause, c’est l’un des projets d’aménagement d’extérieur qui coutent le moins cher du moment. Ça le sera d’autant plus si vous prenez les travaux en charge et que vous évitez les prestations des artisans.

La terrasse en bois a en outre l’avantage d’être facile à entretenir et de s’adapter à toutes les architectures de maison. Facile à manipuler, le bois permettra une réalisation rapide des travaux. Ce qui n’est pas pour déplaire.

Aménager une terrasse chez soi : parlons financement

On ne peut bien évidemment pas parler de l’aménagement d’une terrasse à la maison sans s’intéresser au financement. En moyenne, ce genre de projet pourra vous couter entre 10 à 200 euros le m2 en fonction du revêtement de sol utilisé et sans la pose. Si vous faites appel à un professionnel, la création de la terrasse vous coutera quelques dizaines d’euros le m2 en plus. Pour une terrasse en bois, comme c’est conseillé ici, il vous faudra dans les 15 à 75 euros le m2 en fonction du type de bois et dans les 20 à 25 euros le m2 pour la pose.

Pour le financement de votre projet, le comptable à Saint-Gilles conseille notamment un prêt bancaire. Vous n’avez pas forcément besoin d’un crédit travaux affecté. Un crédit renouvelable fera amplement l’affaire. Et le capital pourra vous servir plus tard de réserve d’argent.