Savoir gérer son revenu quand on est freelance : comment bien faire ?


Entreprise / mercredi, janvier 13th, 2021

Etre en statut de freelance ou auto-entrepreneur et en statut de salarié en entreprise diffère au niveau financier. En effet, l’appréhension de votre revenu ne doit pas être la même quand vous décidez de franchir le pas et de devenir freelance. Afin de réussir cette transition, quelques astuces s’imposent pour vous aider à bien gérer vos revenus en freelance.

Savoir bien calculer son revenu net : la base !

Avant de pouvoir gérer votre revenu freelance, il est indispensable de savoir combien vous aller gérer au juste. La première étape pour une bonne gestion financière est donc de savoir estimer son revenu net ! Cela se fait de plusieurs façons et offre de nombreux avantages.

Tout d’abord, le calcul du revenu par mission va vous permettre de connaitre exactement la rentabilité de votre entreprise en tant que freelance. Cette information vous servira, par la suite, pour déterminer le prix que vous devez fixer lors de chacune de vos missions.

Il y a également l’estimation du revenu net annuel. Il s’agit d’une donnée qui vous aidera à optimiser votre activité sur le plan fiscal. En évaluant et en estimant sur une année vos revenus, vous saurez s’il est bon de continuer ou de réadopter le statut de salarié.

Un compte bancaire professionnel

Après avoir passé l’étape de l’estimation de votre revenu net, il est bon de passer à la gestion. Dans ce cadre, il faut que vous sachiez dissocier le professionnel du personnel. Ici, on pense notamment à l’ouverture d’un compte bancaire professionnel qui sera dédié à votre activité.

Certes, la loi Pacte ne vous oblige en rien à passer par cette démarche. Cela si votre CA sur les deux dernières années ne dépasse pas les 10 000 euros. En tant que startups, c’est tout à fait normal !

Seulement, il est fortement conseillé de créer votre compte bancaire professionnel. Cela jouera sur la transparence ainsi que sur votre professionnalisme. En dissociant également le professionnel du personnel, vous allez pouvoir mieux gérer vos revenus en tant qu’auto-entrepreneur.

Un outil de facturation

Un outil de facturation vous sera aussi indispensable tant dans la gestion que pour calculer votre revenu net. En effet, cet outil joue encore sur la transparence et facilitera grandement la gestion de vos finances. D’ailleurs, il y a de nombreux outils de facturation gratuits en ligne. Bien entendu, pour éviter les soucis, il est fortement conseillé de se tourner vers les outils payants qui sont souvent très accessibles.

Grâce à ce genre d’outils, vous allez avoir une meilleure vue sur vos factures. On pense notamment aux factures clients qui sont en retard, la possibilité de calculer la rentabilité et d’estimer le revenu net, de mettre en place les factures à venir et relancer les clients qui n’ont pas payé. La marge de manœuvre sera donc plus grande !

Une meilleure connaissance des charges

Autoentrepreneur, travailleur libre ou encore freelance rime avec charges ! Si vous voulez mieux appréhender vos finances, il vous faudra donc voir de près ce point. Pour ce faire, il est important de bien connaitre vos charges fixes mensuelles. Cela vous aidera également à fixer vos tarifs par la suite puisque vos charges forment votre seuil de rentabilité.

Lors de cette démarche, il est important de bien se poser et de prendre le temps de tout analyser. Aucun détail, aucune charge surtout obligatoire ne doit être omis. Plus vos charges seront détaillées et précises, plus votre gestion le sera.

Ce qui est bien avec le statut de freelance, c’est que les charges sont relativement basses par rapport à celles d’une agence.

Une action vers la stabilité

Savoir gérer son revenu en tant que freelance, c’est aussi savoir se stabiliser au niveau financier. Ce qui est dommage avec le statut de freelance, c’est le revenu qui est bien souvent irrégulier. C’est d’autant plus vrai au départ où les missions ne seront vraiment pas régulières.

Heureusement, il y a bien des astuces qui peuvent aider à atteindre cette stabilité. La première étape de proposer des abonnements mensuels à votre clientèle. D’ailleurs, il y a souvent plusieurs services que vous proposez qui peut être mensualisé. Il vous suffit de méditer sur ce qu’offre votre expertise et votre domaine d’activité. Il y a forcément un service qui demande une certaine régularité. C’est cela que vous allez jouer pour atteindre cette stabilité.

Se former à la création d’entreprises

Une fois que vous savez que vous voulez devenir freelance, il est indispensable de connaitre les rouages de ce statut de travailleur. Il ne s’agit pas seulement de savoir estimer son revenu net. Il s’agit, après tout, d’une entreprise que vous allez gérer tout seul. Des connaissances doivent donc être acquises pour répondre aux besoins de ce statut.

Pour acquérir ces connaissances, le moyen le plus simple et le plus efficace est de se former sur la création d’entreprises. Ce type de formation est complet et vous offrira toutes les bases et toutes les connaissances indispensables pour pouvoir bien démarrer. A mesure d’expériences, vous allez pouvoir développer votre activité et réussi en tant qu’entrepreneur.

Des documents gratuits pour gérer son entreprise

De nombreux conseils peuvent également vous aider à gérer votre entreprise et à gérer vos revenus en tant que freelance. On parle de conseils qui sont proposés dans des documents gratuits disponibles au téléchargement. De simples conseils peuvent soulever des montagnes. Une phrase qui prend tout son sens dans l’adversité au quotidien de l’auto-entrepreneur.

Il ne faut surtout pas lésiner ou sous-estimer ces conseils qui seront souvent très précieux. Les petites astuces ont, après tout, été peaufinées à mesure d’expériences et d’expérimentation. Or, ces astuces vous seront directement disponibles et applicables dans ces documents qui sont bien à votre service.

Conclusion

D’une manière générale, bien gérer son revenu en tant que freelance n’est pas difficile. Le véritable challenge étant de bien réussir la transition de salarié à freelance. De nombreux conseils ont été donnés et de nombreux autres sont encore disponibles, mais le tout est de se lancer, d’essayer et de persévérer. Après tout, tant bien au niveau financier qu’au niveau professionnel au quotidien, la vie d’entrepreneur n’est pas aisée.